Que faire pour vos prochaines vacances ?

La plongée sous-marine est certes un loisir mais c’est aussi un sport qui peut paraître assez technique pour un néophyte. Pour plonger en toute sécurité, il vous faut le matériel adapté, comme dans tout les sports.

Si vous hésitez à vous lancer, vous pouvez d’abord commencer à faire de la plongée en utilisant simplement un masque, un tuba, ainsi que des palmes et ainsi voir si cela vous plaît. Selon les coins que vous explorerez, il peut déjà y avoir de jolis fonds marins à découvrir. Pour peu que vous soyez équipé d’une caméra sous-marine ou d’un appareil photo adéquat, il y a de quoi faire de jolies ballades.

Pour aller plus profond, il vous faudra tôt ou tard passer aux bouteilles de plongées avec l’aide d’un moniteur. De plus, si la température de l’eau n’est pas tropicale, une combinaison bien isolante sera la bienvenue car à rester des heures dans l’eau sans forcément beaucoup bouger, le froid pourrait rapidement vous envahir et venir gâcher votre sortie sous-marine. Pour les réservoirs, au début, ne prenez qu’une ou deux bouteilles le temps de vous habituer.

Il vous faudra aussi des poids en fonction pour pouvoir descendre plus facilement. Très important, aussi, il vous faut un manomètre submersible pour pouvoir contrôler votre profondeur et le temps passé sous l’eau qui passe toujours à un rythme différent de la surface.

Lors de vos descentes, vous risquez de ressentir la pression de l’eau sur vos tympans. Avant que cela ne se produise et ne devienne une gêne, mieux vaut souffler doucement en vous pinçant le nez le plus souvent possible pour bien équilibrer vos oreilles. Une fois au coeur de l’abîme du silence, pensez à respirer normalement.

Rassurez-vous, vos réservoirs sont suffisamment grands pour ne pas devoir chercher à économiser l’air. Oubliez le moniteur qui ne sera jamais très loin et profitez-en pour vous en mettre plein les yeux tout en respectant la nature sauvage des fonds sous-marins. Enfin, il y a tout de même quelques gestes à connaître pour communiquer sous l’eau. Il vous faudra savoir dire si tout va bien ou non et comprendre le signe indiquant une remontée ou une descente plus bas. Voilà tout.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *